La relaxation en entreprise

La relaxation en entreprise: un outil au service de la performance de l’entreprise et du bien-être des salariés.

C’est du gagnant-gagnant !

Qu'est-ce que la relaxation en entreprise ?

C’est un moment de détente, de lâcher-prise pour les managers comme pour les employés. C’est une pause, un moment plaisir, qui permet aux organismes de se ressourcer.

Par ailleurs, ce n’est pas du temps de « perdu » mais un véritable booster d’énergie et de motivation.

Concrètement, ce sont des séances collectives (10 personnes maximum) ou individuelles, qui durent une heure.

Les séances peuvent se faire assis autour d’une table ou allongés.  Chaque séance commence par un questionnement sur ses ressentis, son humeur du jour. Puis un exercice pratique peut être proposé. S’en suit la relaxation, pendant laquelle les participants n’ont rien d’autre à faire que de se laisser bercer par le son de la musique et de ma voix. Un temps d’échanges sur le vécu de chaque participant viendra clôturer la séance.

Le saviez-vous ?

Une séance de relaxation de 20 minutes => une sieste de 2 heures !

Que ce soit sous forme de :

✅ « Speed dating » pour échanger, comprendre les besoins des salariés et proposer une/des formules adaptées

✅ Séances de Relaxation pour expérimenter les bienfaits de la relaxation

✅ Ateliers thématiques : Gestion du stress, Prévention de l’épuisement professionnel, Equilibre vie perso/vie privée … pour apprendre le fonctionnement du stress et en faire un allié !

🟣 Retrouvez les 10 raisons de faire entrer la relaxation en entreprise : contactez-moi !

Pourquoi proposer la relaxation en entreprise ?

1 – Un outil au service de la QVT

Selon l’Apave, une démarche de Qualité de Vie au Travail (QVT) vise un double objectif d’amélioration des conditions de travail et de performance.

Proposer une heure de relaxation, en individuel ou en collectif, améliore le bien-être des salariés et par conséquent, leur performance.

2 – Un outil indispensable pour la prévention des RPS (Risques Psycho-sociaux)

La Prévention des RPS n’est pas simple à mettre en pratique. au sein des entreprises. Les managers peuvent être sensibilisés à l’écoute de leur équipe, mais l’empathie et l’écoute active restent de compétences propres aux métiers de relation d’aide.

Les séances de relaxation, qui se font toujours dans un cadre de bienveillance et non-jugement, permettent de libérer la parole. En début comme en fin de séance, les participants sont invités à parler de leurs ressentis / émotions. Cette verbalisation permet, en plus de la détente profonde amenée par la relaxation, de prendre du recul sur ce que l’on vit et s’en détacher plus facilement.

3 – Un outil qui répond à une obligation légale

Comme le stipule l’article L. 4121-1 du Code du travail :

 » L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

1° Des actions de prévention des risques professionnels, y compris ceux mentionnés à l’article L. 4161-1 ;

2° Des actions d’information et de formation ;

3° La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés. »

Retrouver cet article de loi sur le site Légifrance

4 – Un outil au service de la GPEC

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) permet à l’entreprise d’anticiper les évolutions socio-économiques, technologiques ou organisationnelles et d’adapter les compétences des salariés pour faire face à ces évolutions.

La gestion du stress est devenue une des compétences (soft skills) les plus recherchées par les recruteurs. La pandémie, qui a généré de la peur et donc du stress, a renforcé cette demande.

Paradoxalement, très peu de salariés ont la chance d’être formés à cette compétence. Certains suivent des séminaires sur le fonctionnement du stress mais n’expérimentent pas toujours les outils anti-stress.

La relaxation est un anti-dote au stress ! Pratiquer la relaxation apprend le lâcher prise, la détente, le mieux-être… pour soi mais aussi pour de meilleures relations avec les autres.

5 -Un outil qui peut apaiser les tensions entre collaborateurs

Des collaborateurs stressés seront plus susceptibles de perdre patience et générer des conflits avec d’autres collaborateurs.

La relaxation permet de se détendre, de diminuer son niveau de stress, et de prendre du recul sur différentes situations vécues au travail.

6 – Un outil préconisé par l’OMS 

La relaxation est préconisée par l’Organisation Mondiale de la Santé comme moyen pour apprendre à mieux gérer son stress.

Sites source (cliquez pour plus d’information):

7 – Un outil qui peut permettre de réduire le taux d’absentéisme

Les arrêts de travail, conséquences d’un stress chronique (ex : burn-out mais aussi TMS ou même accident de travail) peuvent représenter un coût non négligeable pour les entreprises. 

La relaxation permet aux participants de rompre la chaine du stress chronique, en permettant à leur organisme de souffler, de se rééquilibrer.

8 – Un outil au service de la performance 

La performance est indispensable à toute entreprise pour assurer son avenir.

Des salariés détendus et qui possèdent les outils/compétences pour mieux réguler leur stress seront plus équilibrés et donc plus motivés pour atteindre les objectifs de performance de l’entreprise. Des salariés engagés sont un des piliers de la performance d’une entreprise.

9 – Un outil au service de la marque employeur et de la fidélisation des salariés

Recruter de nouveaux collaborateurs n’ait pas aisé: il faut les séduire. 

Communiquer sur des valeurs fortes, telles que le respect du bien-être des salariés peut être un atout pour vos futurs recrutements mais aussi pour fidéliser vos collaborateurs.

Proposer la relaxation à ses collaborateurs s’inscrit dans une démarche bien-être et influence positivement la culture d’entreprise.

10 – Un outil Gagant-Gagnant : au service des salariés … et de la performance ! 

Les salariés ont besoin de se sentir bien au travail pour être performant.

Les entreprises ont besoin d’être performantes pour survivre.

La relaxation permet de lier le bien-être des salariés et la performance des entreprises.

Vous n'êtes pas convaincus ?
Je vous propose d'expérimenter !